Sommaire

PRÉFACE

AVERTISSEMENT

INTRODUCTION

I. DE LA NÉCESSITÉ D’UNE TELLE RECHERCHE

1. Certaines formes ne sont pas dues à des mécanismes
2. La structure génétique d’une espèce ne peut seule expliquer sa forme
3. La stabilité des espèces reste envisagée tout au long de l’histoire de la science
4. La valeur scientifique du darwinisme est à nuancer
5. La thèse darwinienne semble contredire le second principe de thermodynamique
6. Les sciences dans l’impasse : la crise épistémologique

II. ÉTUDE ÉTYMOLOGIQUE DES MOTS ESPÈCE ET STABLE

1. Recherche du sens du mot espèce
2. Recherche du sens premier de la notion de stabilité
3. Conclusion : des sens premiers à l’association possible

III. STABILITÉ DES ESPÈCES DU POINT DE VUE DE LA GÉNÉTIQUE

1. Interprétation de quelques données génétiques récentes
2. Génétique et induction de l’âme
3. La stabilité des espèces confortée par quelques phénomènes ou données génétiques
4. Le phénomène de duplication de la cellule
5. Nécessité d’un dépassement de la génétique comme mécanique
6. Conclusion : une stabilité profondément ancrée au coeur du vivant

IV. STABILITÉ DES ESPÈCES DU POINT DE VUE DE LA BIOPHILOSOPHIE

1. Premier principe : le vivant est ce qui a en lui-même sa source de vie
2..Deuxième principe : chaque partie d’un vivant doit se rapporter nécessairement au tout
3.Troisième principe : l’extériorité vient toujours de l’intériorité
4. Quatrième principe : l’intégration des oppositions
5. Cinquième principe : la finalité
6. Sixième principe : la loi du don
7. L’induction de l’âme comme cause première de ces six principes rationnels
8. La cellule, témoin de la présence de ces six principes

V. STABILITÉ DES ESPÈCES DU POINT DE VUE DE L’HISTOIRE NATURELLE

1. Phénomène du taxon Lazare
2. Étude plus particulière du coelacanthe
3. Espèces âgées de millions d’années reconnues inchangées par la science
4. Espèces pensées disparues mais présentes encore essentiellement
5. Origine de la disparition des espèces
6. Analyse critique de la théorie de l’évolution appliquée au cheval
7. Conclusion : la stabilité des espèces face aux conditions extérieures

VI. STABILITÉ DES ESPÈCES DU POINT DE VUE DE LA PHILOSOPHIE

1. Préalables à la démonstration
2. «Démonstration » métaphysique de la stabilité des espèces
3. Démonstration de la stabilité des espèces à partir de son sens premier de « fondement »
4. Démonstration de la stabilité des espèces à partir de l’analyse de la sexualité
5. Conclusion

VII. STABILITÉ DES ESPÈCES DU POINT DE VUE DE LA THÉOLOGIE

1. La stabilité des espèces confirmée par la théologie biblique
2. Fondements théologiques de la stabilité des espèces
3. Fondement eschatologique de la stabilité des espèces

VIII. STABILITÉ DES ESPÈCES DU POINT DE VUE DE LA MYSTIQUE

1. Regard mystique sur la source de la Création : l’amour divin comme don total
2. Regard mystique sur la Création : le témoignage des saints
3. Regard mystique sur le projet divin ultime : la récapitulation de toutes choses dans le Christ, l’Église totale
4. Conclusion : dans la lumière de l’amour, stabilité et gloire se confondent

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE

REMERCIEMENTS

TÉMOIGNAGE

POSTFACE